1. Accueil
  2. >
  3. >

Précautions à prendre
pour un bétonnage par temps froid/chaud



Vous avez un projet ?

Devis immédiat
Prix immédiat, livraison sous 48h
météo et béton

S’il fait trop froid ou trop chaud le jour de la mise en œuvre de votre béton, vous devrez prendre certaines précautions. En effet, les températures excessives pourraient avoir une influence sur la qualité finale de votre ouvrage.

Cette fiche vous donne quelques conseils pour chacune des étapes de votre chantier : de votre commande à la maturité du béton, en passant par sa mise en œuvre, sa cure, son séchage...

Bon à savoir
Quelques jours avant la date prévue pour le coulage de votre béton, informez-vous des prévisions météorologiques. Cela vous permettra de choisir le moment le plus propice. Et peut-être même de décider de retarder votre chantier. Mieux vaut décaler de quelques jours, plutôt que réaliser un ouvrage dont la solidité sera dégradée par de mauvaises conditions climatiques le jour du coulage.
1 – le bétonnage par temps froid

Dès que la température ambiante est inférieure ou égale à 5°, il fait froid pour le béton. Toutefois, sous ces températures, il est encore possible de réaliser des ouvrages en béton à condition de respecter les consignes détaillées ci-dessous.

Attention danger
Dans tous les cas, abstenez-vous de bétonner lorsque la température ambiante est inférieure à 0°C.

a) Quelles sont les conséquences du froid sur le béton frais ?

Les températures basses ralentissent le processus de prise et de durcissement du béton. A des températures inférieures à 0°C, l’hydratation du ciment est même stoppée.

Pire encore, si l’eau contenue dans le béton, en cours de prise, voire en début de durcissement (béton jeune), gèle, celui-ci gonfle jusqu’à être déstructuré. Ce qui a le plus souvent pour conséquence une absence totale de résistance du béton. Le gel est donc dangereux pour la durabilité de votre ouvrage. En cas de bétons gelés sur le chantier, l’ouvrage doit être démoli et refait.

Bon à savoir
Contrairement à certaines idées reçues, il n’existe pas de produit « antigel » pour le béton.

b) Quelles précautions prendre lorsque la température ambiante est comprise entre 0°C et 5°C ?

Bon à savoir
Avant d’envisager un coulage, vous veillerez à ce que le sol ne soit pas gelé et/ou à ce que les coffrages et armatures ne soient pas recouverts de neige ou de givre.

Commandez un béton accéléré :celui-ci contient un adjuvant (accélérateur de prise et /ou de durcissement) qui va diminuer le temps de prise du béton et accélérer son durcissement, ce qui rendra possible le bétonnage, même par temps froid.

Bon à savoir
Certaines centrales sont équipées de dispositif (chaudière) pour chauffer l’eau de gâchage du béton (maximum 50°C). Ce procédé permet d’augmenter la température du béton fabriqué en centrale et ainsi d’accélérer sa prise, par temps froid.

Privilégiez la fin de matinée pour le coulage de votre béton.Vous profiterez ainsi du moment de la journée où les températures sont les moins basses.

Protégez le béton contre le froid après la mise en œuvre :
- choisissez des matériaux de coffrage qui ont des propriétés d’isolation thermique élevées (par exemple, le bois ou le polystyrène) : ils maintiendront la chaleur d’hydratation du béton,
- soignez la cure,
- isolez du froid la surface du béton en contact avec l’air pendant au moins 72 heures, en la recouvrant par exemple, d’une bâche isolante. Prévoyez des délais de décoffrage plus longs : avant de procéder à cette opération, il convient de vérifier le niveau de durcissement du béton.

Bon à savoir
Il est possible de maintenir le béton à bonne température en chauffant l’atmosphère ambiante ou le coffrage.
2 – le bétonnage par temps chaud

Dès que la température ambiante atteint ou dépasse 25°C, on parle de bétonnage par temps chaud.

a) Quelles sont les conséquences néfastes de la chaleur sur un béton frais ?

Plus la température est élevée, plus la prise et le durcissement du béton seront accélérés. Le béton perdra alors très vite de la fluidité. Ce phénomène peut se manifester dès le début de la mise en oeuvre.

Sous l’effet de la chaleur et de l’air sec, l’eau contenue dans le béton s’évaporera rapidement durant sa mise en oeuvre et les heures qui suivent. Une perte d’eau trop rapide peut favoriser l’apparition de fissures.

b) Quelles précautions prendre lorsque la température ambiante est supérieure ou égale à 25°C ?

Commandez un béton retardé : celui-ci contient un adjuvant qui retardera la prise du béton et ralentira son durcissement. Ce qui permet de conserver les délais habituels de transport et de mise en œuvre.

Prévoyez de bétonner tôt le matin, vous éviterez ainsi de mettre en œuvre le béton au moment le plus chaud de la journée (entre 11 heures et 17 heures).

Humidifiez les fonds de forme et les coffrages juste avant la mise en place du béton.Ainsi, ils n’absorberont pas l’eau du béton frais. Toutefois, évitez un arrosage exagéré qui formerait des flaques d’eau.

Utilisez le béton le plus vite possible après l’arrivée du camion toupie et évitez que celui-ci ne stationne au soleil. Mettez le béton en place rapidement : prévoyez suffisamment de matériel et de main d’œuvre !

Protégez les surfaces de béton frais par l’application d’un produit de cure immédiatement après le coulage,en respectant les quantités prescrites par le fournisseur. Pour les surfaces importantes, appliquez le produit de cure à l’avancement du tirage du béton.

Bon à savoir
Si les conditions requises pour un bétonnage correct ne peuvent pas être remplies, il est impératif de reporter l’opération à un moment où la température sera moins élevée. Chez Béton Direct, il est possible de reporter votre livraison au plus tard la veille du coulage, avant 16h.

N’hésitez pas à consulter nos « fiches travaux » avant de démarrer votre chantier. Nos experts sont également à votre disposition pour vous accompagner à chaque étape de votre projet.

VOIR NOS FICHES DE TRAVAUX

Saviez-vous que vous pouvez trouver tout l’outillage pour vos travaux de bétonnage sur notre site Proshop by Béton Direct ?

VOIR NOTRE SÉLECTION