1. Accueil
  2. >
  3. >

Le déchargement à la brouette
du béton livré en toupie


L’accès à votre chantier est compliqué et le camion toupie ne peut pas décharger le béton directement dans le coffrage ?
Vous souhaitez décharger le béton à la brouette pour l’acheminer jusqu’au point de coulage, pour éviter de payer une prestation supplémentaire de pompage du béton ?
Tout ce qu’il faut savoir avant de choisir un déchargement à la brouette !

Vous avez un projet ?

Devis immédiat
Prix immédiat, livraison sous 48h
picto nos produits solutions
Quels sont les moyens habituels pour décharger le béton ?

Le camion toupie est le moyen le plus utilisé pour se faire livrer du béton prêt à l’emploi. Avec sa goulotte équipée de rallonges, il permet de décharger le béton à une distance maximale de 2,5 m depuis l’arrière du camion. La toupie est utilisée lorsque l’accès au point de coulage ne présente pas de difficulté particulière.

Lorsque la toupie ne peut pas accéder au point de coulage, il est d’usage d’avoir recours à des camions spécifiques, adaptés à chaque configuration de chantiers :

le camion toupie avec tapis : camion toupie équipé d’un tapis convoyeur.
le camion malaxeur pompe (encore appelé mixo pompe ou Pumi) : camion toupie équipé d’une pompe à béton embarquée et d’un tuyau monté sur un bras hydraulique articulé.
le camion pompe (pompe automotrice) : camion équipé d’une pompe indépendante et d’un tuyau soutenu par un bras hydraulique articulé. Il ne transporte pas de béton et est alimenté par des camions toupies classiques.
la city pompe : camion pompe très compact qui est utilisé sur les chantiers exigus (exemple : coulage en milieu urbain)

Ces camions sont très efficaces et facilitent grandement les opérations de bétonnage. Cependant, ils engendrent des frais supplémentaires de mise à disposition.
Est-ce possible de décharger à la brouette du béton livré en toupie ?

Il est effectivement possible de décharger du béton à la brouette mais il faut toutefois avoir en tête que cette technique est pénible, laborieuse et prend du temps.

A titre d’exemple, avec une brouette de 60 litres, vous ne transporterez pas plus de 40 litres de béton par brouette, ce qui avoisine déjà les 100 kg. Pour décharger 1 m3 de béton, il faudra effectuer près de 25 allers-retours en brouette !

C’est la raison pour laquelle, ce moyen de déchargement doit être limité à des petits volumes de béton à couler, qui n’excèdent pas 2 m3.

Par ailleurs, si vous optez pour un déchargement du béton à la brouette, il faudra veiller à limiter le temps d’immobilisation du camion, essentiellement pour les raisons suivantes :

le béton prêt à l’emploi a une durée d’utilisation limitée à 2h, à compter de sa fabrication en centrale (heure notée sur le bon de livraison). Cette durée inclue le temps de fabrication du béton, le transport, le coulage et sa mise en œuvre.
Au-delà de ce délai, le béton va progressivement faire sa prise, se rigidifier et deviendra rapidement inutilisable.
Or, le déchargement à la brouette prend du temps !
Outre les nombreux allers-retours à effectuer, le remplissage de chaque brouette est également laborieux car il faut vidanger de façon discontinue la toupie, en y allant doucement pour décharger proprement.
Le risque de dépasser le délai d’utilisation du béton est donc important.

De plus, le temps de déchargement d’une toupie dure en général 30 minutes. Si vous dépassez ce délai, vous prenez le risque d’être facturés de frais de mise à disposition supplémentaires.
Les précautions à prendre pour un déchargement à la brouette réussi !

Comme vous le savez désormais, un des paramètres clé pour un chantier à la brouette réussi est de limiter le temps de vidange du camion.

Pour bien faire, il est donc nécessaire de :

limiter cette technique de déchargement à des petites quantités de béton, limitées à 2m3 maximum. Pour des chantiers plus conséquents, il est recommandé d’utiliser un moyen plus adapté (camion tapis ou camion pompe par exemple).
prévoir a minima 3 brouettes et 3 personnes supplémentaires qui seront exclusivement dédiées au brouettage du béton.
commander un béton approprié. Il est conseillé d’opter pour un béton retardé, de fluidité normale et constitué de petits graviers.
l’utilisation d’un béton à prise retardé permet de prolonger la durée d’utilisation du béton.
un béton de fluidité normale (consistance S3) est parfaitement adapté au brouettage. Evitez les bétons fluides (S4) et les bétons autoplaçants avec lesquels vous risquez d’en mettre partout.
un béton de granularité réduite (constitué de petits graviers) sera plus facile à mettre en œuvre qu’un béton comportant des gros graviers.
bien préparer/protéger son chantier :
placez une bâche au sol au niveau de la zone de remplissage des brouettes pour faciliter le nettoyage et éviter les souillures de béton.
protégez le parcours des brouettes en cas de sol meuble ou boueux. Placez par exemple des planches au sol afin de rouler dessus et éviter ainsi l’enlisement.

Dans tous les cas, si vous optez pour la brouette, il est impératif de nous prévenir lors du passage de votre commande, afin que nous mettions en place ensemble les dispositions nécessaires pour un chantier réussi.
picto fiches travaux chantiers

N’hésitez pas à consulter nos « fiches travaux » avant de démarrer votre chantier. Nos experts sont également à votre disposition pour vous accompagner à chaque étape de votre projet.

VOIR NOS FICHES DE TRAVAUX

lien vers proshop

Saviez-vous que vous pouvez trouver tout l’outillage pour vos travaux de bétonnage sur notre site Proshop by Béton Direct ?

VOIR NOTRE SÉLECTION

Devis immédiat